Entreprise : Mini-guide pour un repas de fin d’année réussi

Bien que certains puissent trouver cette question anecdotique, tout bon dirigeant d’entreprise connait bien l’importance que revêt le repas de fin d’année pour l’ensemble de sa boite. Évacuation des tensions entre les différents collaborateurs, ambiance bon-enfant et décontraction qui renforce la cohésion de l’équipe : ce genre d’évènement ou le cadre de travail s’efface aux profits des relations humaines et de la sociabilité est crucial pour le bon fonctionnement d’une entreprise. Ils le sont d’autant plus au alentours des fêtes de fin d’année car ils permettent à tous de relâcher la pression après la période de travail intense que l’on retrouve souvent à ce moment.

Mais voilà, il n’est pas évident de trouver les ingrédients parfaits qui feront de sa fête de fin d’année en entreprise un succès. Aussi, pour aider nos lecteurs à organiser le meilleur des évènements, nous avons compilé quelques astuces pour un repas de fin d’année réussit.

 Où et quand ?

Ce qu’il faut à tout prix garder à l’esprit, c’est qu’aux yeux de vos collaborateurs et des différents participants à ce repas de fin d’année, l’événement que vous organiserez vous reflètera en quelque sorte et témoignera aussi de la dynamique que vous souhaitez apporter à votre entreprise. Vous vous devez donc adapter votre choix de lieu au rapport que vous avez au travail et surtout aux objectifs que vous souhaitez atteindre.

Vous aspirez à une ambiance sérieuse et à un esprit de conformité au sein de l’équipe : optez pour la location d’une salle d’hôtel ou aménagez un espace spécial au sein-même de vos locaux. Bien sûr, pour que vos collaborateurs ne se sentent pas comme au travail et puissent relâcher la tension, il conviendra alors de soigner la déco.

A l’inverse, vous voudriez dynamiser vos collaborateurs dans un esprit d’innovation, de créativité et de dépassement de soi : choisissez alors un endroit atypique. Privatisez un espace extraordinaire pour un repas mémorable qui donnera envie à chacun de se surpasser. Un château, une péniche, un lieu inattendu mais qui permette tout de même de conserver un cadre semi-professionnel.

Vient ensuite la question de la date, et c’est au moment du choix du lieu que l’on doit statuer là-dessus, pour des raisons évidentes de réservation. Pour que votre repas rassemble le plus de participant possible, il faut convenir de la date avec soin. Nombreux seront en effet les collaborateurs qui auront déjà plusieurs repas et évènements prévus en famille. Évitons donc à tout prix les jours clefs que sont noël et le jours de l’an (veillée et jours J). On peut par exemple choisir de reporter les festivités à la rentrée, ce qui peut avoir pour double avantage de motiver toute l’équipe et d’obtenir le maximum de participants tout en s’assurant des prix de réservation plus raisonnables (c’est important aussi !).

Animations et boissons

Il est indispensable de prévoir des animations. Au cœur du repas de fin d’année en entreprise, elles permettront à tous de prendre des distances avec le travail et de passer sur un mode plus décontracté et plus ouvert aux autres, ce qui a des effets très bénéfiques pour la cohésion du groupe. Cela permet également d’éviter l’ennui parmi les convives. Ateliers de création ou de peinture, Quizz de culture général, etc.

On peut aussi prendre le parti de thématiser la soirée entière, à l’image d’un pays, d’une région, d’un univers de fiction et ainsi d’adapter les activités et animations à cet univers. Atelier de dégustation de plat typiques et exotiques, Quizz en rapport à un univers de fiction (qui doit être connu par tous) : les idées sont nombreuses.

Pour ce qui est des boissons : l’organisation doit être rigoureuse, notamment pour ce qui est de la quantité d’alcool.  Celle-ci doit suffire à satisfaire les convives et donner un caractère festif à votre repas, mais elle ne doit pas être excessive non plus afin d’éviter tout débordement mais aussi toutes dépenses inutiles. Prévoir également des boissons non-alcoolisées, dans des proportions égales aux boissons alcoolisées.

Laisser un commentaire